Nécrologie de William Pasteur (1796-1874)

Nous apprenons avec le plus vif regret, la mort d’un de nos honorables concitoyens, M. William Pasteur-Mousson (1). M. Pasteur avait été pendant longtemps le directeur des Postes cantonales, et les générations actuelles qui ne les connaissent que par la rapidité et la sécurité qu’elles nous offrent, ne se doutent guère des efforts que nos devanciers ont dû multiplier pour amener à ce point cette branche si importante de l’administration publique.

A l’époque où M. Pasteur était directeur des postes, c’est-à-dire de 1825 à 1845, des obstacles de toute nature suscités par les prétentions et les rivalités des pays qui nous environnaient venaient mettre chaque jour à l’épreuve sa patience et son habileté. C’est contre ces obstacles que pendant toute sa carrière administrative, M. Pasteur n’a cessé de lutter souvent avec un plein succès.

C’est ainsi qu’aujourd’hui, le timbre postal est tellement entré dans nos habitudes qu’on se demande comment on a pu s’en passer; c’était alors la plus hardie des nouveautés, et si nous ne nous trompons, Genève, grâce à l’initiative de son directeur des postes, fut avec Zurich la première ville sur le continent qui osa adopter cette innovation empruntée à l’Angleterre.

Depuis qu’il avait quitté l’administration, M. William Pasteur a toujours vécu dans la retraite où il est mort à l’âge de 78 ans.

Journal de Genève, 20 janvier 1874


(1) De son vrai nom Georges Louis Guillaume Pasteur.

Laisser un commentaire